La comparaison entre générations est révélatrice des changements qui s'opèrent. En nette majorité, les femmes interrogées ont le sentiment qu'elles ont davantage d'opportunités que leurs mères, bénéficiant désormais d'un meilleur niveau d'éducation, rejoignant en nombre le marché du travail et contribuant davantage aux revenus du foyer. Un mouvement de fond qui s'accélère, et qui explique ce sentiment partagé dans les pays développés comme dans les pays émergents.

En revanche, la perception de l'avenir est bien plus hétérogène…Dans les pays développés les femmes ont plutôt le sentiment que la prochaine génération aura tout juste le même niveau d'opportunité qu'elles, pas plus ; un effet de seuil sans doute, mais aussi des craintes quant à une situation financière plus instable pour leurs filles. Inversement, les femmes des pays émergents ont une foi importante en l'avenir, anticipant de manière massive une situation meilleure pour leurs filles tant pour leurs finances que pour leur éducation.

 

 

A l'heure actuelle, il s'avère que les femmes d'aujourd'hui doivent assumer plusieurs rôles, car l'accès plus fréquent au monde du travail et à de plus hautes responsabilités s'ajoute  souvent aux responsabilités au sein du foyer. Il n'y a pas de réelle substitution, et ce gain d'opportunités génère en même temps davantage de stress pour les femmes. Ce phénomène est encore plus flagrant dans les pays émergents, l'Inde en tête. En Europe, les Françaises se montrent parmi les plus stressées et pressées par le temps. Pour les cibles féminines, les produits et solutions qui atténuent le stress et apportent praticité et confort, ont de beaux jours devant eux…