Dans la plupart des pays, les shoppers accordent le plus de crédit au bouche à oreille… à l'exception du Royaume-Uni où les stimuli en magasin arrivent en tête. Extensions multimédia du bouche à oreille, les recherches sur le web sont louées par 17 à 34% des interviewés. De quoi menacer les médias traditionnels ?

 

La publicité est en effet citée par seulement un shopper sur cinq en Italie et encore moins au Royaume-Uni.

 

Fin 2010, Nielsen a interrogé les individus de 30 000 foyers en Italie, en Allemagne, en France, en Espagne et au Royaume-Uni sur leurs style de vie, personnalité, habitudes médias, comportement shopping, perception des MDD...Plus d'une centaine d'items sont abordés dans cette étude.

« Source d’info qui a le plus d’influence sur vos achats »